Les bonnes résolutions du yoga

 

atelier de yoga avec Philippe Le Masson

En ce début d’année tout le monde parle de ses bonnes résolutions. « Je vais arrêter de fumer, perdre du poids, dépenser moins d’argent ou encore faire du sport… » Le point de vue du yoga sur les bonnes résolutions, c’est le concept de EKA TATTVA: un seul principe. C’est éviter la dispersion, se concentrer sur une seule chose à la fois, simple et accessible. C’est aussi faire ce qu’il faut pour que l’action que nous avons décidée d’entreprendre aboutisse.
Le concept de EKA TATTVA nous dit de creuser un seul sillon et recommencer exactement dans le même sillon jour après jour. C’est le sens de la pratique du yoga, recommencer jour après jour les mêmes postures inlassablement afin d’ancrer profondément en soi les effets de ces postures. Même chose pour le pranayama, pratiquer encore et encore jours après jours. C’est pourquoi la pratique d’une séance de yoga se fait sur plusieurs semaines, voir plusieurs mois de façon identique afin que l’expérience touche et change en profondeur le pratiquant.
Cela parait très simple mais dans ce qu’est devenu notre société nous sommes de plus en plus sollicités. Toujours plus de choses à faire, à connaître, de personnes à rencontrer… Tout va de plus en plus vite et nous zappons sans arrêt. EKA TATTVA c’est faire un choix, cela sous entend qu’il faut accepter d’abandonner certaines choses. Faire confiance à son choix et le vivre en tant que guide dans son quotidien. Mais le désir de connaître, rencontrer, posséder nous met en mouvement et la conséquence est que nous ne nous donnons pas la chance de vivre les choses pleinement et consciemment.

 Laisser le temps au temps afin que ce que nous vivons nous imprègne profondément. Certaines lectures demandent du temps, certaines rencontres demandent d’y revenir, certaines réflexions demandent de longues méditations… Courir sans arrêt mu par la soif de savoir, comprendre ou posséder est épuisant et frustrant.
EKA TATTVA c’est faire un ou des choix mûris et réfléchis. Il ne s’agit pas de s’engager autour d’une coupe de champagne. Non, les choix sont issus d’une longue réflexion et assumés. De cette réflexion naît l’action toujours recommencée jour après jour.
Le moteur c’est la confiance et non plus le désir.
Faire confiance aux choix que l’on a fait et persévérer. Pour le yoga c’est pratiquer pratiquer pratiquer guidé par son professeur. Les fruits sont là au bout de cette persévérance, car nous sommes  portés par la confiance.